Patientez ... j'arrive !
SEO NAME
2014

Trophet
de chasse

Démarche

On retrouvera ce même recul qui pourrait exister entre les "Trophée de chasse" de Nathalie De Zan et les folies sculpturales d’un Hans Bellmer, dans ce qui différentie la photographie de mode de la mode elle-même : on est dans la représentation de la représentation. Ici, il n’est pas question pour l’artiste d’exposer l’expression de son art ou de nous dévoiler l’étendue de son imaginaire, mais bien de nous représenter cette expression, s’agissant d’oeuvres sculpturales montrées sur des tirages photographiques, sortes de « Ceci n’est pas une pipe » élevées en idoles. Tout comme dans la photographie de mode, des résidus de corps sans queue(s) ni tête(s) sont réorganisés en corps de femmes idolâtrées. L’artiste Nathalie De Zan rendant compte d’un néant compris entre la création et la représentation de la création, invente à son gré à partir des créatures de Dame Nature de nouvelles figures grotesques, amoncellement absurde de morceaux choisis et de bouts de corps sensés matérialiser des répliques de vies particulièrement absconses. La série des « Trophée de chasse » délivre un thème cher à l’artiste, déployant une vision incongrue et saugrenue de la représentation du corps, du corps et de ses limites, et des limites de la représentation artistique dont le principe fondamental est le processus d’imitation. L’idole trahie en même temps qu’elle est trahie, la boucle est bouclée, la chasse est tirée.

Xavier Perez

Hunting trophies

We will find the same declension could exist between the Hunting Trophies of Nathalie De Zan and the sculptural follies of Hans Bellmer, in what differentiates fashion photography from fashion itself: we are amid the representation of representation. Here, there is no question of the artist exposing the expression of her art or of revealing to us the extent of her imagination, but rather of representing to us this expression, in the case of photographic prints of sculptural works, showing several kinds of “This is not a pipe”, lifted to the level of idols. Just as in fashion photography, what is left of the body without top(s) and tail(s) are reorganized into bodies of idolized women. Artist Nathalie De Zan, recounting a void between creation and the representation of creation, invents at will from the creatures of Mother Nature new grotesque figures, absurd accumulations of chosen pieces and of supposed body parts to materialize replicas of markedly abstruse lives. The “Hunting Trophies” series articulates a theme dear to the artist, deploying an incongruous and nonsensical vision of the representation of the body, of its bodily limits, and the limits of artistic representation, the fundamental principle of which is the process of imitation. The idol betrays at the same time that it is betrayed, the loop is closed, the hunt is on.

Translation by Carolyne Lee

Technique - Dimension

Studio + retouches numériques
tirage photo
30x30

Exposition - publication

Chez ta mère
2014